Accueil du site > Guide de l’expatrié > Le coût de la vie

Le coût de la vie Le coût de la vie

Le coût de la vie à Dakar à énormément augmenté au cours des dernières années, se rapprochant de plus en plus de celui des villes européennes.
Le montant des loyers, du carburant et des télécommunications sont en effet très élevés, l’alimentation et les loisirs, en revanche, restent bon marché.


Pour vous aider, sachez que :
- 100 CFA = 0,15 EUR
- 1€ = 655, 957F CFA


Pour vous donner une idée, voici le prix moyen de quelques biens et services :

Alimentation

1 kilo de riz : 315 CFA (0,48 €)
1 kilo de sucre : 600F CFA (0,91€)
1 litre d’huile : 700F CFA (1,07€)
1 pain de 1 kilo : 150 F CFA (0,23€)
12 œufs : 600F CFA (0,91€)

Le prix des fruits et légumes varie énormément selon la saison. Vous dépenserez, par exemple, 125F CFA pour une mangue en janvier alors que vous obtiendrez 5 mangues pour 100F CFA en juillet.

Loisirs/Divers

1 entrée en boîte de nuit : à partir de 3000F CFA (4,57€)
1 course en taxi dans Dakar : 1 500F CFA (2,30€)


Télécommunications

1 mois d’abonnement à Canal+ Horizon : 19 000F CFA (29€)
1 mois d’abonnement Internet : 20 000F CFA (30€)
1h dans un cyber café : à partir de 500F CFA (0,76€)
Presse quotidienne locale : 150F CFA (0,23€)

Carburants

Essence : environ 820F CFA (1,25€) le litre
Gasoil : autour de 752F CFA (1,15€) le litre


Le marchandage

N’oubliez pas que vous êtes en Afrique et qu’ici, en dehors des produits de fabrication industrielle et des transports en commun dont les prix sont fixés par l’Etat, tout est négociable !

Pour de nombreux étrangers la pratique du marchandage est vue comme une corvée mais sachez qu’ici elle est considérée comme un véritable jeu. Les sénégalais sont réputés pour leur humour et l’apprécient en retour. Prenez donc le temps de discuter avec les marchands, demandez-leur des nouvelles de leur famille, parlez-leur de vous et n’hésitez pas à les taquiner, vous gagnerez leur sympathie et ils baisseront avec plaisir leur prix.
N’ayez surtout pas le sentiment que l’on cherche à vous arnaquer, car ici le principe est que le bon prix est celui que vous êtes prêt à payer !



écrit par Émilie Saus
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article