Accueil du site > City guide > Informations générales > Les langues locales

Les langues locales Les langues locales

Le Sénégal bénéficie d’une très grande diversité linguistique. Si la langue officielle est le français, la Constitution reconnaît également à 6 autres langues le statut de langues nationales.

Le wolof est la langue la plus parlée au Sénégal. Celle-ci a su s’imposer bien avant le français. Elle est originaire de l’ethnie wolof qui représente environ 40% de la population sénégalaise mais est également pratiquée par les membres des autres ethnies.

Le sérère est surtout parlé dans le centre-ouest du Sénégal et le Sine-Saloum par l’ethnie sérère qui constitue le deuxième groupe ethnique du Sénégal.

Le peul est très répandu dans toute l’Afrique, il est parlé en Gambie, en Guinée Bissau, en Guinée, au Mali, en Haute Volta, dans le nord du Togo et du Bénin, au Niger, au Nigeria, au Cameroun ainsi qu’au Tchad. Au Sénégal, on l’entend particulièrement dans la vallée du fleuve Sénégal et en Casamance.

Le mandingue est très présent en Moyenne et Haute-Casamance.

Le soninké se parle particulièrement à l’est du pays.

Le diola est surtout parlé en Casamance où l’ethnie du même nom est majoritaire. Cette langue se divise en plusieurs variétés souvent incomprises les unes des autres.


Malgré ces grandes variétés linguistiques, l’usage du français est amplement suffisant pour un voyage touristique. celui-ci est parlé dans toutes les villes de grande et moyenne importance. Il serait toutefois dommage de repartir du Sénégal sans avoir appris quelques expressions en wolof :

Comment vas-tu ? -> nanga dèf
Je vais bien -> mangui fi rekk
Merci -> dieureudieuf
Oui -> waw ou wao
Non -> dédèt

écrit par Émilie Saus
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article